Interview : Camille de Badmoth, créatrice de bijoux !

Il est parfois difficile de choisir sa voie, de savoir ce que l’on veut faire ou simplement s’attacher à une activité artistique par pression de l’entourage. Mais parfois, il suffit d’une rencontre pour que son destin change. Camille a crée sa marque de bijoux suite à la découverte d’une matière à travailler, depuis, son monde à changé…

Un soir d’été…          

collier macaronAprès être rentrée en contact avec Camille, elle a très vite accepté de répondre à quelques questions pour en savoir plus sur elle, en lisant ses réponses, je reste encore émue d’une si belle histoire. Cette jeune femme était lancée dans des études d’Art et de graphisme et était sur le point de continuer sa carrière dans cet univers. Puis un soir d’été, elle découvre l’argile polymère offrant de nouvelles possibilités de créer autre que par la peinture qui était sa passion jusqu’alors.

Soudain, pleins d’idées et de challenges créatifs viennent à elle qui s’applique à les réaliser et à réellement aimer ces nouveaux défis. « Une révélation ! J’ai commencé à sculpter des choses simples, puis petit à petit, je me suis lancée dans défis et je n’ai plus arrêté de créer ! »bague papillon

Toujours pour se lancer dans de nouveau défi, elle décide en 2007 de proposer ses créations sur son site internet, ayant l’encouragement de ses proches qui aiment déjà les bijoux. Badmoth nait sur le net inspiré par le passé de la créatrice « Le mot « Badmoth » qui pourrait se traduire par « mauvais papillon de nuit » est très personnel. C’est à la fois un mélange de mes années lycée, de l’univers artistique que j’aime (des ambiances « Alice au Pays des merveilles » un peu mystérieuses) et de ma passion pour les papillons ! »

Suite à sa découverte qui lui a changé la vie, elle s’oriente alors dans des études de bijouterie/Joaillerie qui lui font tâter de nouveaux matériaux comme l’argent, l’or et les pierres. Elle remporte même le prix Baccarat pour ses bijoux originaux et très recherchés. Elle continue même un Brevet des Métiers d’Art dans ce domaine pour se spécialiser et faire de sa passion son métier et son business en ouvrant peut être un jour sa boutique en France ou à l’étranger…

Un site pour partager

colis badmothSur son site ou sont vendus les bijoux qu’elle créer les soirs et les weekends depuis son atelier, elle y propose des bijoux travaillé depuis différents métaux dont elle trouve l’inspiration partout « Je m’inspire de tout ! Je regarde beaucoup les bijoux que portent les gens dans la rue, je lis pas mal de magazines culinaires pour la beauté de leurs gourmandises et j’ai également des créateurs que j’admire comme Lydia Courteille, Lorenz Bäumer, Marc Deloche… Et pleins d’autres ! » Passionnée, son temps libre est consacré à cette activité qu’elle aime et dont elle apprend à chaque instant en plus de sa formation en cours. « Je fabrique tout à l’aide d’outils très simples,  comme des pinceaux, des spatules… J’ai parfois l’impression d’être sculptrice et non créatrice de bijoux ! Mais j’adore ça. »

Pas étonnant donc de trouver des bijoux « gourmandises » « défendues » commecollier cupcake le macaron vert que j’ai de cette collection et comme celui que vous pourrez gagner prochainement sur le blog.  Proposant toutes sortes de bijoux, elle souhaite pouvoir satisfaire tous les looks des femmes « Je propose un large choix de bijoux, du plus chic et discret au plus original et acidulé ! On peut très bien porter un petit bracelet Lucky (de la collection Doux Mystères) durant la journée au travail, puis enfiler une jolie robe avec le collier Gourmandise Défendue (collection gourmande, pomme d’amour) pour aller au resto avec son amoureux. »

Pour avoir les informations de son activité, mieux vaut la suivre sur collier lapinFacebook, si vous êtes passionnées de bijoux, vous risquez bien de vous en faire une copine car elle aime partager son travail, ses passions et ses idées. « Je partage beaucoup de photos de l’atelier, de mes bijoux en cours de fabrication, je leur pose des questions sur ce qu’ils aimeraient etc. »

Et enfin, quand je lui demande ce qu’elle pense des colliers col Claudine, elle me répond :

« J’adoooore les colliers Col Claudine ! Je n’en ai pas encore créé mais ça ne saurait tarder… Avec la future collection dorée à l’or fin !  A suivre… »

Et bien ! J’ai bien fait de demander !

Retrouvez les bijoux de Camille sur son site.

collier gauffres

Dernier commentaire
  1. Solene

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *