Berlin Novembre 2014 – Fall of The Wall 25 !

berlin novembre 2014 - fall of the wall 25

 

Je crois que la raison principale qui m’a fait venir à Berlin, c’est l’Histoire de la ville. Ado, j’étais passionnée par mes cours d’Histoire, je trouvais fascinant l’histoire de Berlin, la montée d’Hitler, la seconde guerre mondiale, le mur… Vivant dans cette ville depuis plus d’un an à présent, j’ai appris à la découvrir à ma façon et je reste toujours fascinée. Une ville détruite, malmenée, abandonnée mais qui a tenu bon malgré tout. Reconstruite, renouvelée, repeuplée… Comme une survivante.

A Berlin, je ne passe mon temps à sortir et faire la fête, manger des Frühstuck et des pizza 4 fromages, je m’intéresse aussi à la culture et l’Histoire de la ville. La commémoration des 25 ans de la chute du mur est un évènement que je n’aurai pas voulu manquer. Ne serait-ce que pour la date: devinez qui est né en 1989 ? Qui a aussi fêté ses 25 ans cette année ?!

Samedi après-midi, en sortant du bureau, je file prendre le u-bahn U2 direction eberswalderstr. pour retrouver mon amie et commencer la promenade du mur. Pour l’occasion, a été organisée une ligne de ballon lumineux sur 15km dans Berlin, là où passait le mur de 1961 à 1989. Nous commençons par le MauerPark, une zone au nord de Berlin qui n’était qu’un no man’s land et devenu un park public où les touristes et bobo du quartier viennent flâner le dimanche. L’été un karaoké public géant est organisé tous les dimanches alors que quelques pas à côté les amateurs de vintage peuvent flâner dans le marché au puce le plus connu de la ville. Tu parles d’une reconversion… !

Pour l’occasion, des écrans géants ont été placé un peu partout dans les endroits stratégiques de l’Histoire du Mur. Au MauerPark, une vidéo retrace l’histoire de Berlin pendant la guerre. Elle se fini sur la scène où Günter Schabowski annonce lors d’une conférence de presse l’ouverture des frontières entre la RFA et la RDA (vers 19h). Suite a quoi le bruit à vite couru et a pousser les berlinois à se jeter aux frontières pour passer de l’autre côté. Alors que la vidéo montre les images, le public autour de nous applaudit, cri de joie et certains même se mettent à pleurer.

« Comme la conférence de presse était diffusée en direct, des milliers de personnes se rassemblèrent rapidement devant le mur de Berlin et demandèrent aux gardes d’ouvrir les portes. Ne parvenant pas à contacter leurs supérieurs pour obtenir des instructions, Les gardes-frontières ouvrirent les portes pour éviter une bousculade. Les scènes célèbres qui suivirent, la foule traversant Berlin-Ouest, se tenant sur le mur et l’attaquant avec des pioches, furent diffusées dans le monde entier. »

berlin novembre 2014 - fall of the wall 25

berlin novembre 2014 - fall of the wall 25

Le mur de ballons traversant le Mauer Park avec au fond, la tour télé, symbole de la RDA, partie communiste de l’Est allemand.

 

berlin novembre 2014 - fall of the wall 25

Suite à cela nous avons pris le Tram (transport propre à Berlin-Est) jusqu’à WarshauerStr. où nous sommes passées devant le East Side Gallery et le Obenbaum brücke qui termine l’installation des ballons pour la commémoration. Les rives de la Spree étaient surveillées pour éviter le passage de l’est à l’ouest par la rivière. Le pont à d’ailleurs été détruit pendant la guerre et seulement reconstruit dans les années 90. Ce coin de Berlin est un de mes préférées car j’adore la vue et la proximité de l’eau. Avec le reflet des ballons dans l’eau j’ai aimé l’émotion que cela dégage.

berlin novembre 2014 - fall of the wall 25

Ne faisant jamais vraiment rien comme tout le monde, nous retournons dans le centre et nous arrêtons au mythique Check Point Charlie. Il s’agit d’une étape de contrôle du passage de l’est à l’ouest, très convoitée par les fugitifs et, où plusieurs berlinois y ont perdu la vie en tentant de s’échapper, au nom de la Liberté…

Aujourd’hui ce quartier de Berlin est particulièrement touristique car on y retrouve les musées et expositions liés à l’histoire du Mur.

Les ballons coupent la rue et retracent l’emplacement du mur qui est toujours présent au sol, pour ne pas oublier.

berlin novembre 2014 - fall of the wall 25

berlin novembre 2014 - fall of the wall 25

berlin novembre 2014 - fall of the wall 25

De là nous marchons vers Potsdamer Platz et empruntons une rue où gît encore des restes du mur. Derrière se trouvaient les bâtiments de la Gestapo, la police politique du IIIe Reich. Contrairement à l’East Side Gallery, cette partie du mur n’est pas peinte par des artistes mais on peut y voir des tags réalisées auparavant par des locaux. Certaines parties sont détruitres et on peut voir à travers les matériaux utilisé pour élever ce mur de béton.

berlin novembre 2014 - fall of the wall 25

berlin novembre 2014 - fall of the wall 25

 

Fin de notre ballade de 5h dans tout Berlin du côté de la porte de Brandebourg. Un spectacle musical est organisé au 9 au soir pour célébrer la Liberté car n’oublions pas que cette ville ne l’a pas toujours été…

Plus d’un millions de personnes, berlinois et touristes sont attendues en ce lieux pour célébrer les 25 ans de la chute du Mur.

 

berlin novembre 2014 - fall of the wall 25

 

Les évènements du weekend organisé autour de la chute du mur m’émeu énormément. Pour une raison pas encore très précise, je suis très touchée et émue d’être à Berlin ce weekend, et d’avoir 25 ans tout comme la liberté Berlinoise.

Beaucoup de personnes sont dans les rues ce week-end. J’ai été touchée de voir un couple de personnes agées, avoisinant les 85 ans et tentant de tenir debout avec leur béquilles dans la rue. Je m’imagine leur histoire: ils ont sûrement connu Berlin pendant la guerre étant petits, la ville détruite, la reconstruction, l’occupation des alliées, le mur, la chute… La reconstruction de la ville et enfin, Berlin 2014, la capitale européenne la plus cool animée par le nombre d’expatriés américains, turques et européens. Je me suis mise à leur place à essayer de comprendre et ressentir ce que cette journée et ces commémorations représentent pour eux.

Voyant ces ballons s’étendre sur 15km aide à prendre conscience de la définition de liberté. On peut encore aujourd’hui argumenter sur la notion de « Libertée » dans ce monde en revanche, être ici ce weekend me fait prendre conscience ô combien je suis chanceuse et heureuse d’être née du bon côté…

Dernier commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *