Evénement mode: ouverture du premier Uniqlo d’Allemagne à Berlin !

Uniqlo berlin store opening 2

Cette semaine, en passant sur la rue commerciale la plus importante de Berlin, Kudamm, on m’a donné un flyer pour assister à l’ouverture du premier Uniqlo d’Allemagne à Berlin. Rendez-vous ce vendredi 11 avril à 12h pour découvrir le premier flagship allemand de la marque japonaise qui fait succès partout dans le monde (ou presque!).

Je tenais à être là en avance pour voir la réaction des berlinois et des fashionistas avant l’ouverture. D’autant plus que, le matin même, je me rends compte qu’une amie blogueuse anglaise, aussi établie à Berlin raconte sur son blog son expérience comme vendeuse dans la boutique. J’ai dévoré son billet où elle parle du training intense qu’ils ont eu avant l’ouverture de la boutique. Elle a aussi insisté lourdement sur le fait qu’on leur a apprit à être souriant et cordiale. Une remarque qui m’a fait sourire, car pour connaître les anglais, faire face à ces bougons d’allemands dans les boutiques ça jette un froid. Forcément, chez Uniqlo, on la joue à la japonaise, toujours serviable et avec le sourire.

« French do it later » qu’ils disaient et ils n’avaient pas tord: moi qui voulait être là en avance, à midi pile, j’étais encore dans la station de métro. Quand j’arrive près du magasin, une foule stagne sur le trottoir, empêchant les autres spectateurs/clients de passer sur le trottoir. Pour les autres, mieux valait changer de côté de rue car les fans d’Uniqlo n’étaient pas près de lâcher leur place !

Uniqlo berlin store opening

A 12h15, après la fin du speech, le service de sécurité n’a laissé passer que le service Presse. A ce moment, j’ai hésité. J’y vais ou j’y vais pas ? Après tout, ici je suis considérée comme presse indépendante. J’entends des français derrière moi, je n’ai donc pas voulu me prendre un vent devant mes compatriotes.

Les premiers clients qui faisaient la queue rentrent enfin dans la boutique. Un jeune homme, complètement foufou filme la scène et rentre en courant et criant houra dans la boutique, applaudit par les autres clients/spectateurs et le personnels qui les accueillent à l’entrée ! Quelle ambiance ! Je dois avouer que pour un vendredi midi, je suis assez surprise de voir un tel public.

Ayant le temps, je rejoins donc la file qui attend leur tour pour rentrer dans le magasin. Seulement, plus j’avance et plus je me rends compte que la file est incroyablement grande et qu’elle arrive presque à l’autre bout de la rue !

J’aurai peut-être dû tenter le coup de la presse finalement. Tant pis, je n’ai pas envie d’attendre dans la file et je suis dans une rue commerciale. Je file à Claire’s trainer le temps que la file se dégonfle.

15 minutes plus tard, il n’y avait plus aucune queue ! Je file donc dans le magasin et découvre à mon tour le premier flagship allemand d’Uniqlo.

Uniqlo berlin store opening

Je dois avouer qu’il y à 5 ou 6 ans de cela, quand le premier magasin à ouvert à Paris, je n’étais pas du tout emballée par la marque. Je trouvais le concept très bon mais le style n’était pas mon délire. Pourtant, en lisant l’article de Vanessa ce matin, elle m’a presque convaincue d’aimer la marque. En me faufilant dans la boutique, j’ai même revu mon point de vue. J’apprécie Uniqlo. C’est vrai quoi ! La marque propose des basiques de qualité à prix H&M. J’ai repéré des chemises et des robes dans de beaux matériaux comme le lin et la soie. Pour 30 et 40 euros, ça reste des prix franchement raisonnables pour un produit qui reste de meilleure qualité qu’H&M et compagnie.

Uniqlo berlin store opening

Uniqlo berlin store opening

Uniqlo berlin store opening

Uniqlo berlin store opening

Uniqlo berlin store opening

J’ai été particulièrement conquise quand je suis allée au 1er étage: la collection avec Inès de la Fressange m’a émue. Quand le style français se mélange avec l’esthétisme classique et précis japonais, je suis toute ouïe !

Uniqlo berlin store opening

Uniqlo berlin store opening

Je retrouve à l’intérieur mon amie Vanessa qui est toute excitée par l’évènement. On rigole sur le personnel qui est incroyablement souriant et très polis. Elle m’explique qu’on leur a appris a se tenir les pieds ouverts et les deux mains posées devant eux car dans la tradition japonaise, les soldats avaient toujours les deux mains sur leur sabre pour le dégainer à tout moment. C’est ainsi qu’on leur demande de se tenir !

J’ai aussi beaucoup aimé les mannequins exposé un peu partout dans la boutique. J’aime les styles fins et raffinés asiatiques. Un peu comme le style français mais en plus coquet et « excentrique ». (Avouons-le, le style français reste classique-et-chic-mais-bien-trop-sobre-quand-même…)

Uniqlo berlin store opening 5

Uniqlo berlin store opening 4

Uniqlo berlin store opening

Uniqlo berlin store opening

Uniqlo berlin store opening

Uniqlo berlin store opening

Uniqlo berlin store opening

Uniqlo berlin store opening

Uniqlo berlin store opening

Uniqlo berlin store opening

Uniqlo berlin store opening

Cette expérience m’a convainque de revenir plus tard et me faire plaisir avec la collection Inès de la Fressange et si jamais je cherche des chemises ou pulls un peu chic sans trop claquer…

Uniqlo berlin store opening

Uniqlo berlin store opening

 

 

 

Dernier commentaire
  1. christophe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *