Bon Cheap Bon Genre à la française !

Voilà une étude qui me fait chaud au cœur, grande fan du  B.Cheap.B.G, se faire plaisir sans se ruiner, révélant que les françaises sont toujours aussi élégante en achetant moins de vêtements et surtout  moins chers. Institut Français de la Mode (IFM) révèle les résultats de leur enquête nommée « Les femmes et la mode, France, Europe 2011 »…

Française, élégante tout en protégeant son portefeuille

Bravo aux françaises pour avoir accomplies cette dernière décennie le pari d’être toujours aussi chic et représenter la classe et l’élégance partout dans le monde avec un budget de seulement 407€ par an dans l’habillement. Enfin, les plus jeunes (15-24 ans) ne sont pas autant à féliciter car elles dépensent elles, 615€ en moyenne par an. «A l’avenir, les Françaises souhaitent que leur budget mode reste constant et privilégieront les voyages, l’épargne et l’investissement dans leur logement».

Je pense que les fashion blogueuses ont été exclues de l’étude…

Ces chiffres émettent de l’étude menée par IFM sur le marché de l’habillement et du textile depuis les années 2000.  Il faut avouer que cette année là, la moyenne des prix dans l’habillement a chuté de 13% ce qui a peut être conduit les françaises a acheter moins cher (- 3% en valeur sur 10 ans) et en plus petite quantité (-2.2% en volume). Futée et branchée la française.

Pourtant la française représente 50% du marché de l’habillement qui vaut 15 milliards d’euros par an sur le marché français…

Et les gagnants dans cette histoire ce sont les magasins bon cheap bon genre tels que Zara et H&M et questions chaussures, Minelli et San Marina s’en sortent bien aussi.

Quelle est l’européenne la plus dépensière ?

Car les plus grandes consommatrices en terme budget moyen par an sont les allemandes qui consacrent chaque année près de 600€ dans l’habillement. Pourtant on ne le savait pas mordues de mode. On a d’ailleurs peu d’enseignes allemandes de vêtements au rayonnement européen ni internationale, mise à part la marque cheap NewYorker, mais une fois de plus, peu la connaisse.

Ce classement devrait refléter d’avantage le prix moyen que les européennes mettent dans un vêtement, la mode allemande est peut être légèrement plus élevée qu’en France ?

« Contrairement aux Allemandes, les Françaises n’attendent pas l’émergence d’une nouvelle tendance pour craquer. Fortement sensibilisées à la mode, le simple changement de saison les incite à renouveler leur garde-robe« 

Dans le classement des plus grosses consommatrices de mode, arrivent en deuxième place les italiennes, les anglaises, les espagnols, et enfin, nous les françaises.

Bien que nous sommes les 5e au classement européen, les françaises déclarent quand même être fortement sensibilisées à la mode, bien qu’elles préfèrent les looks plutôt classiques et décontractés. En 2010, c’est 114 millions de t-shirts qui ont été achetés en France.

Chic, cheap et élégantes en robes

La décennie de la robe, c’est aussi ce que révèle cette étude sur 1500 européennes. Le marché de la robe, en France, est le second marché en valeur des looks préférés des françaises.

«Quand sur l’année 2010 la marché affiche un très léger recul de 0,2%, les robes affichent une insolente progression en valeur de 27%»…

L’information importante de cette étude est que, bien que les françaises restent tendance en robe, t-shirts, qu’elles achètent moins et moins chers, elles reconnaissent à 70% porter moins de la moitié des vêtements qu’elles possèdent…

Dernier commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *