H&M, la marque de prêt a porter qui vous voulait du bien

Il n’y a pas une semaine sans que l’on parle de l’enseigne de prêt à porter. Il faut dire qu’ils ont un sacré sens de la communication. Entre collections, awards et engagement dans le respect de l’environnement, il y a toujours un truc à dire sur H&M.

vanessa-paradis-hm-conscious-collection-2013-11

H&M et WWF

Depuis quelques années, le géant du prêt à porter suédois cherche à agir dans le respect de la nature en agissant sur tous les fronts possibles. Cette année, nous venons d’apprendre qu’ils se lancent en partenariat avec l’ONG WWF pour la protection de l’eau.

L’industrie du textile est l’un des plus polluant au monde, et la création de vêtement rejette de nombreux produits chimiques dans l’air et l’eau des régions où se trouvent les usines de textile. C’est pourquoi, cette année H&M s’engage à réduire son empreinte eau en imposant à ses fournisseurs et partenaires une mise à jour sur l’impact qu’ils ont sur l’environnement.

wwf h&m

En tout, ce sont les 94 000 employés de H&M qui vont être formés à l’impact de leur travail sur l’eau de la terre. Les clients vont aussi avoir une petite mise à jour de ce travail afin qu’ils comprennent aussi l’impact de leur consommation.

Pendant ces trois années, ils vont alors améliorer leur travail et sensibiliser leurs partenaires afin de protéger les ressources de la planète. A savoir que la plupart des usines basées en Chine et au Bangladesh sont disposées dans des zones sèches ou en passe de le devenir d’ici 2025.

Ils essaieront aussi à l’avenir de proposer des collections plus éthiques et écologiques grâce à leur apprentissage du respect de l’environnement dans le processus de création.

«Ce partenariat marque une évolution dans l’approche globale de l’eau. H&M comprend que son succès à long terme dépend de l’accès à un approvisionnement en eau suffisant. Il comprend aussi que son permis d’exploitation social dépend d’être un bon voisin et bon intendant des ressources partagées. La stratégie de l’eau de H&M est une partie intégrante de son plan d’affaires. Nous espérons que d’autres entreprises seront incités à adopter la même approche », a déclaré Jim Leape, Directeur général du WWF International.

 

Recyclez nos vieux vêtements pour mieux en acheter des nouveaux

La nouvelle ne vous a surement pas échappé, mais il est a présent possible de retourner nos vieux vêtements aux comptoirs des magasins H&M contre un bon d’achat de 5 euros (à partir de 30 euros d’achat). Évidemment l’aspect vide dressing contre bon d’achat est ce qui m’intéresse le plus, pourtant, H&M voit les choses tout autrement.

i:Collect h&m

Dans leur volonté de mieux respecter l’environnement, ils cherchent ici à recycler nos vêtements, les matières pour les réutiliser, faire de nouveau vêtements ou objets. Chaque année, des tonnes de textiles sont jetés dans les ordures ménagères alors qu’il est tout à fait possible de les recycler pour leur redonner une vie sous une autre forme.

A vrai dire, nous, commun des mortels, il n’était pas jusqu’ici simple de recycler nos vêtements, les bruler, les donner à Emmaüs ou au relais de collecte de vêtement, mais quand il existe rien de tout ça près de chez soi, et qu’un plus, on peut gagner un bon d’achat, autant se tourner vers H&M maintenant.

Le seul point qui me gène,  c’est qu’on est pas de liste exacte des magasins participants ou des annonces claires et précises de l’action de collecte. Étonnant de la part du roi de la communication dans le milieu de la mode…

En tout cas, mes sacs sont prêts chez moi, prêt à être recyclé par H&M !

 

H&M, la marque de prêt à porter qui vous voulait du bien

 Peut être parce qu’ils sont suédois qu’ils ont toujours une longueur d’avance dans le respect de la nature. H&M agit déjà depuis quelques années pour limiter leur impact dans la pollution de la planète.

A commencer par le coton bio : les collections conscious font un carton si bien que la belle Vanessa Paradis est l’ambassadrice de la dernière collection à venir au printemps prochain. Cette collection réalisée à base de coton bio est plutôt unique dans le milieu, si bien que sur deux années consécutives, H&M est le plus gros acheteur de coton bio dans le monde. Le Textile Exchange estime qu’à l’heure actuelle, la consommation de coton bio représente 7,6% de l’ensemble du coton acheté par H&M. Ah ! Qui dit mieux ?

H&M a investi plus de 2 millions € pour aider des centaines de milliers de producteurs de coton pour développer des cultures avec moins d’eau, moins de produits chimiques, et d’une plus grande qualité.

Parmi les 10 plus gros consommateurs de coton bio dans le monde, en 2011, on retrouve, dans l’ordre : H&M, C&A, Nike, Inditex, Anvil Knitwear, PrAnna, Puma, Williams-Sonoma, Target et Otto Group.

coton-bio-pas-h&m

L’eau, le coton, mais aussi la qualité de travail importe à H&M : L’année dernière, il avait sommé le gouvernement Bangladhi d’augmenter le salaire moyen des employés pour assurer une meilleure qualité de vie aux employés des usines de textiles.

Sachant que l’industrie textile est le plus gros du pays et représente 77% des exports, c’était plutôt bien vu de pousser le gouvernement à faire un geste pour leurs employés…

En 2011, l’enseigne s’était prit les pieds dans le rapport Dirty Laundry 2 de Greenpeace révélant l’utilisation de composés chimiques dans le processus de création de vêtements qui étaient dangereux pour les employés et les clients, sans parler de l’impact sur la nature. Une erreur de parcours de la par de H&M qui évidemment fait tout pour inverser la vapeur.

greenpeace zara

Voilà une démarche bien honnête de la part d’un des plus grand acteur du prêt à porter dans le monde. A l’heure ou Greenpeace épingle Zara et les grands noms de la mode de luxe, H&M montre le chemin à suivre pour respecter la nature, les droits de l’homme, aider les jeunes créateurs à se développer dans le milieu et éduquer le consommateur à une mode plus éthique et respectueuse de ce monde.

 

H&M continuera toujours à agir de la sorte et ne finira jamais de nous surprendre dans leurs stratégies de protection de la nature mais aussi d’agir sur tous les fronts de l’industrie de la mode et du textile.

Pourvu que ça dure.

 

 Lire aussi

Nike, Zara et H&M, les marques préférées des fans de mode

H&M by Beyoncé, Georgia May Jagger et Vanessa Paradis

H&M Design Award: se faire connaitre et être reconnu

H&M: numéro 1 de la mode éthique

H&M et les blogueurs, une belle histoire d’amour

Dernier commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *