Les blogueuses mode sont des hors la loi

Une blogueuse mode est une personne lambda qui va parler de mode, de marques, de bonnes adresses, donner des conseils et proposer les looks qu’elle aime sur un site personnel dans le but de partager sa passion avec d’autres personnes, d’autres blogueuses.

Ces personnes, généralement des femmes de 17 à 40 ans sont passionnées par la mode et cherchent uniquement à partager cette passion sur la toile. En pratiquant leur passion, elles enfreignent, sans le savoir vraiment, certaines lois qui pourraient leur valoir une lourde amande et pourquoi pas, quelques mois de prison.

La blogueuse mode

J’ai commencé mon blog en Juillet 2010 sans vraiment connaître le milieu. J’étais résolument motivée à partager ma passion pour la mode à petit prix au monde entier. Petit à petit j’ai découvert un énorme réseau de blogueuses mode francophones, se répartissant sur la France, la Suisse, la Belgique et jusqu’au Canada. Par la suite, j’en même découvert un réseau américain et britannique.

La blogueuse mode est internationale, la mode n’a pas de frontière.

J’ai aussi vite découvert que certaines blogueuses étaient très influentes et généraient de nombreuses visites chaque jours de nanas comme moi qui aiment ces looks et le style photographique des images postées. Certaines sont carrément des pros : Et la blogueuse mode professionnelle fût.

L’influence de la mode

J’ai aussi vite découvert que les enseignes aimaient ces blogueuses influentes qui pouvaient leur s’offrir une belle campagne promotionnelle en s’exposant sur ces blogs très populaires, le tout sans dépenser un rond, car la blogueuse mode est flattée d’être approchée par une marque qu’elle aime, et cela fait toujours du contenu dont elle ne peut se passer pour rendre son blog actif et attractif. La boucle est bouclée.

Après plusieurs semaines, j’ai moi-même été approché par certaines marques, des petites enseignes indépendantes qui cherchaient elles aussi à se faire connaitre. J’ai acceptée certaines propositions, j’en ai refusé d’autres qui ne cadraient pas avec l’image mode à petit prix que je souhaite divulguer.

En refusant certaines propositions, j’ai pu voir d’autres blogueuses proposer dans leur posts les options que suggéraient les marques lors de leurs démarches. J’ai alors compris que ces enseignes contactaient de nombreuses blogueuses pour répandre leur promotions à zéro euro aussi largement soit-il.

Ayant fait des études dans le milieu de la communication et du marketing, j’y voyais par là un moyen très intelligent pour une marque de se faire connaitre, tant l’objectivité et l’influence d’une blogueuse mode peut avoir un réel impact positif sur l’image et les ventes d’une marque.

Les concours

J’ai dernièrement été approchée par une marque de maillot de bain qui souhaitait créer un concours par le biais de mon blog. A travers un post, je présentais la marque et en échange de ce bon et gracieux service, j’avais la possibilité d’offrir à mes visiteurs des bons de réductions pour commander sur ce site. J’étais très flattée que mon jeune blog soit assez intéressant pour qu’une marque décide de me choisir. J’étais tout à fait consciente que la marque avait contacté d’autres blogueuses, mais cela me plaisait beaucoup, car j’allais proposer mon premier concours sur le blog, et ces derniers sont très prisés par les blogueuses. Imaginer gagner 20% de réduction sur une marque seulement en laissant un commentaire dans un article et être tiré au sort ? Trop facile. Les blogueurs adorent.

La loi

Une de mes proches est juriste en entreprise, et lorsque que j’ai parlé de ce concours sur mon blog, elle m’a fait les gros yeux et m’a rappelé à l’ordre : L’utilisation d’un nom de marque sans l’autorisation de celle-ci est légalement interdit par le code pénale.

L’INPI (l’Institution Nationale de la Protection Intellectuelle) cite:

Le propriétaire d’une marque peut interdire à tout autre personne, en l’absence de son consentement, de faire usage ou de reproduire sa marque.
[…]
Ces atteintes à la marque peuvent constituer une contrefaçon et engager la responsabilité civile de leur auteur.
Il est donc prudent de requérir le consentement express du propriétaire de la marque avant tout usage de cette marque, même à caractère informatif.

Par ailleurs un concours répond à des lois strictes et ne peut se dérouler à la légère comme ce qui s’est passé dans mon cas, et dans tous les autres cas de blogueuses ayant organisé des concours sur leurs blogs.

Je rigole, car, effectivement, j’ai aussi vu cela lors de mes études qu’un concours est particulièrement strict à organiser. Je lui explique que les marques sont très contents en général d’avoir une publicité gratuite et influente grâce à ses blogueuses et qu’ils ne vont certainement pas venir nous embêter parce que l’on a mentionné leur noms dans un post.

Elle ne démordait pas. Moi non plus. J’ai cédé.

La loi est la loi, et qu’importe que certaines méthodes marketing nous accordent ce privilège, nous n’avons pas ce droit. « Si tout le monde respectait la loi, je n’aurai pas de travail. » ajoute-t-elle.

Un compromis

Comment devons-nous interpréter la loi ? Quel rôle de la blogueuse mode dans le milieu de la mode ?

Depuis des années que les BM existent, il n’y a eu, à ma connaissance, aucun conflit entre une enseigne et une BM pour utilisation non autorisée du nom de la marque sur la toile.

Mais quand même, peut être qu’un jour, la tendance s’inversera.

Le point de vue des blogueuses

Parfois les BM ne donnent pas que le meilleurs de leur avis concernant une marque, elles n’hésitent pas justement à être impartiales et objectives et confient facilement sur leur blog leur point de vue sur une marque. Je me souviens d’un article exposant le point de vue du BM ayant commandé en ligne. Elle y décrivait sa déception quant aux images sur le site internet et la qualité du produit une fois arrivée chez elle. En voilà une mauvaise pub que la marque n’a ni demandé et pourrait condamner.

On sait aussi que l’influence de la BM est très virulente sur la blogosphère et que si une marque venait à faire un mauvais pas, l’info serait relayé et cette dernière facilement boycottée. C’est d’ailleurs ce qui s’est passé pour les trois enseignes qui ont copié des photos de blogueuses pour les sérigraphier sur des t-shirts. Pas très malin, ça s’est su, ça n’a pas plus, et tout le monde en a parlé. Depuis, ces marques, même si très appréciée, auront toujours cette image à la peau.

La loi du silence

Je pense donc que malgré que nous, les BM, faisons de la bonne pub qui plaît à tout le monde, personne ne nous dira quoi que ce soit car nous ne respectons pas la loi. Les marques en profitent, on en profite, tout le monde est content et la mode suit son cour.

Comme un marché au noir, on profite chacun de ce silence pour continuer à faire ce qui nous plaît, comme il nous plaît.

23 Commentaires

  1. wow. Je me disais bien que je devrais jeter un œil dans le code pénale de temps à autres et pas que dans les magazines grazia et cie. Merci pour ce post instructif…

  2. AIe aie je suis au courant concernant les articles de lois.
    Par contre laisser un avis sur une marque je ne pense pas que ca soit condamnable puisque plein de sites font leur fond de commerce sur ca (donner un avis sur resto, si negatif, le resto peut l’attaquer ? ca me laisse un peu dubitative)
    Par contre oui pour les concours …. d’ailleurs quand je fais les miens je joue je n’appelle plus ca un concours mais un Jeu lol

    des bisous
    Anne
    http://www.melledubndidu.fr/

    PS: ton post est vraiment bien rédigé, tres agréable à lire <3

  3. Et le pire, c’est que ça marche aussi pour les bloggueuses beauté (j’ai écris pas plus tard qu’hier un billet ou je parlais d’une édition limitée Yves Rocher … mais s’ils ne voulaient pas que j’en parle ?! – on est d’accord, ça leur fait de la pub, mais quand même !)

    Assez flippant cet article, j’espère que la tendance ne s’inversera pas … (on serait toutes pros, on s’en ficherai, on aurait un budget à mettre dans un procès looool mais pour la plupart, c’est un loisir plus qu’autre chose …)

  4. Très intéressant.
    Pour les jeux organisés par les blogueurs, tout est une question de vocabulaire : il ne faut pas dire « concours » dans le contenu de l’article (concours = huissier + démarches administratives) mais dire « cadeau ». (pas de loi pour offrir un cadeau à quelqu’un, sur le net ou ailleurs)
    Bon week-end 🙂

    1. je vient d ouvrir un cite depot vente de luxe .twolifeluxury.com merci de me dire ce que vous pensez de ce cite.

  5. Intéressant cet article.

    Cela dit, il y a la liberté d’expression et d’information aussi. Je ne pense pas que le fait de donner son avis sur une marque, dans un article, puisse être attaqué au nom de la propriété des marques. Que tu puisses être attaquée pour diffamation, par contre… tout dépend de la façon dont tu as écrit ça.
    En revanche, pour les photos des vêtements, là c’est vrai, c’est tendancieux… les modèles sont des créations protégées par ce fameux code de la propriété intellectuelle. Or, techniquement, le simple fait de les prendre en photo et de publier la photo sur un support publique est déjà considéré par la loi comme de la contre-façon.

    Mais, pour moi, c’est avec les opérations marketing que la blogueuse mode prend le plus de risques. Parce que faire un article promotionnel sans le signaler, ça c’est sûr, c’est vraiment interdit en France. On appelle ça de la publicité déguisée et ça peut être très lourdement condamné.
    Donc même quand la blogueuse mode accepte, de bon cœur, de participer à une opération de communication, même sans toucher un sou, juste parce qu’elle est vraiment séduite par la marque et tout ça… à partir du moment où l’idée à été lancée par la marque, la blogueuse est tenue de le signaler très clairement dans son post.

    Pour les concours, je crois qu’il suffit d’appeler ça autrement pour contourner une partie de leur encadrement juridique… 😉

    Petit bonus : les blogueurs sont aussi juridiquement responsables du contenu des commentaires postés et publiés sur leur blog (diffamation, insultes, incitation à la haine… ).

    Bon week-end !

  6. Merci à toute pour participer à ce débat qui devient très intéressant avec l’apport d’informations de chacune !!

  7. j ai adoré ta revue vraiment j aime beaucoup!!!
    tres interessant et instructif en effet les concours doivent a tout pris avoir un règlement tres strictes j ai vu ça en cours de marketing!
    en effet le mot jeu est mieux approprié lol!!

    gros bisous
    sasou

  8. Très très intéressant cet article, surtout que je prévois de lançer un concours… oups un jeu dès lundi! Je ferais attention aux mots employés alors!

  9. Et ben dis donc je ne pensais pas que s’était interdit! Merci de me l’apprendre! Ma foi juste donné son point de vue sur une marque, n’est pas condamnable! M’enfin il faudrait faire attention la prochaine fois!
    Merci pour l’info!
    Gros bis
    Lise
    http://labulledelise.over-blog.com/

  10. Ton article est très instructif, intéressant et surtout bien écrit! Je l’ai lu en entier et je vais même l’ajouter à mes favoris. Désormais, je ne parlerai plus de concours sur mon blog, je vais essayer de trouver une autre formule!

    Bisous,
    Amélie

    http://www.sogirlyblog.com

  11. Ton article est génial ! Je suis d’accord avec toi !
    Bises

  12. Hum oui j’avais entendu parler de ça, mais bon personne n’y prête vraiment attention. Mais on n’est pas à l’abri d’une inversion de tendances comme tu dis =/
    Enfin bon perso, je n’ai jamais organisé de concours sur mon blog mais sait-on jamais!

  13. Très très instructif cet article, je débute sur la blogosphère, et je n’étais absolument pas au courant de tout ça !
    Merci, donc, pour tes recherches !
    Bisous

    Marie

  14. J’avais déjà lu ça quelque part mais j’avoue que le mot « concours » m’a échappé plusieurs fois sur le blog… Comme justement j’en organise un demain, ton billet tombe à pic! Merci beaucoup et à bientôt ;o)

  15. Très bon article!

    C’est vrai qu’un concours est soumis à de nombreuses lois.

    Mais je ne pense pas que les marques s’en plaindront, car au final le but est de faire vendre leurs produits.

    C’est donc tout bénéf pour elles!

    Kévin / AS

  16. Très bien rédigé vraiment bien expliqué ton article 🙂

  17. Bonjour Je suis a la recherche de pers qui voudrez vendre ou achetez ,vider vos armoire chez http://www.twolifeluxury.com merci nath

  18. bonjour
    Je suis un nouveaux depot vente de luxe si tu veux vendre ou achetez ou videz ton armoire vient chez http://www.twolifeluxury.com merci

  19. Très bon article, vraiment!
    Que les détracteurs des blogueuses mode osent se manifester! non mais.
    http://strassenstock.over-blog.com/article-de-la-chronophagie-des-blogueuses-mode-82594517.html
    Bisous bisous les copines!

  20. J’envie votre capacité à publier merveilleux article sur boncheapbongenre.com simplement voulu dire que j’aime ça! vous souhaite bonne chance

  21. Bonjour,
    Le monopole absolu décrit par ton amie juriste ne saurait fort heureusement être absolu puisqu’il existe une exception à l’article L713-6 du code de la PI (et non le code pénal)qui autorise la reproduction d’une marque à titre de référence nécessaire.

    S’agissant du risque de dénigrement pour un avis négatif sur un produit, celui-ci peut être écarté dès lors qu’il n’y a pas une intention délibérée de nuire: cela s’appelle la liberté d’expression.

  22. Très intéressant mais je repère quand même pas mal de fautes d’orthographe..

Laisser un commentaire