London collection: n’y a t’il que des hipsters à Londres?

Depuis quelques semaines, les fashion weeks défilent dans les plus grandes villes de la mode et début janvier j’ai eu l’occasion d’aller à la London collection 2013, la fashion week de 3 jours réservés à la mode pour homme. Pendant ces trois jours, les jeunes créateurs britanniques et les plus connus présentent à travers show rooms et défilées leur collection automne hiver 2013 mais surtout leur conception de la mode masculine.

J’aime beaucoup comme les hommes s’habillent en Angleterre et surtout à Londres, il est clair qu’ils n’ont pas peur des jugements et n’hésitent pas à suivre les tendances quitte à être très « métrosexuel », ici c’est la base.

Pourtant, lors de la London collection, ce n’est pas vraiment ce que j’ai eu l’occasion de voir…

london collection 2013 hospital club

Hospital Club

Nous profitons avec Fred pour découvrir les show rooms des designers accessoires avant d’aller au premier défilé. Le premier retenu était celui d´un créateur de chapeau, puis des bijoux. Nous avons aussi l’occasion de discuter avec Alice, la créatrice de la marque « Alice Made This » qui s’inspire des procédés industriels pour créer ses bijoux, et ici, des boutons de manchettes.

Belle surprise quand je me rend compte qu’elle et moi se suivions sur Twitter depuis un moment…

Après notre premier tour du salon des designers accessoires, nous prenons une pause pour discuter de ce que nous avons vu. un employé vient alors gentiment nous proposer une coupe de champagne, offerte… il est 11h30…

Martine Rose

london collection Martine-Rose 2013

martine_rose_london_aw13Quelques minutes avant le premier défilé, l’accueil de l’Hospital Club se remplit rapidement. De nombreuses personnes ayant reçu leurs invitations pour le défilé attendent devant l’escalier qui mène à la salle du défilé.

On nous fait rentrer et demandons de rester debout sur les estrades autour du catwalk. Quelques minutes plus tard, le premier mannequin sort, je suis sceptique quand à la première tenue mais je me rend vite compte que depuis ma place,  je peux voir les backstage, Martine rose et sa team préparer les mannequins. Voilà et qui attire grandement ma curiosité.

martine_rose_london collection 2013N’étant pas très attirées par la collection, je le suis plus en revanche par ce qui se passe en coulisse. Une personne se tient à la porte avec une minuterie sur son Iphone suivant de près les minutes qui défilent et le temps de chaque mannequins sur le podium et en coulisse prennent à se changer. À chaque passage d’un des 3 modèles, elle marque le temps afin d’assurer un bon délais entre chaque.

Avant qu’on ne leur donne un top départ, on leur brosse les cheveux et reblush le museau jusqu’à la dernière seconde ou Martine Rose donne son accord final. Sur le mur, au dessus des porte-vêtements, les photos des mannequins portant les tenues qui défileront par ordre de passage et chaque tenue placés dessous.

Pendant ce temps, le public reste statique, sage, impressionné et respectueux du travail, prenant en photos chaque profil de martine_rose_london 2013toutes les tenues et tous les mannequins. Pourtant, on vient nous rappeler que nous n’avons pas à rester statique mais plutôt bouger autour du podium et donner un dynamisme au show.

Bien qu’il y ai des photographes professionnels, tout le monde et y va de son smart phone, iPad, appareil reflex ou simple compact. Nuls doute le soir même de voir les photos de ce défilé trainer sur mon fil Tumblr et Pinterest. Il semblerait que les personnes que je suis étaient aussi dans la salle…

Lors de la dernière fashion week on a pu lire beaucoup d’articles sur l’évolution des réseaux sociaux dans la mode, non pas que cela soit une mauvaise chose, j’eu l’occasion une fois de plus de le voir confirmer par mes propres yeux…

Martine rose london collection 2013

 

Alex Mattson

Suite au défilé Martine Rose, nous filons à Covent garden pour la représentation de la prochaine collection Alex Mattson. Surprise, la présentation est statique, les modèles sont devant nous et c’est à nous de nous déplacer autour, s’approcher, poser des questions. Surprise aussi, le style est plutôt ce qu’on appelle grossièrement d' »hipsters« . Après avoir passé 10 minutes dans la salle, je ne sais pas quoi faire d’autres, il ne se passe rien, le public semble très fermé, donc difficile pour commencer une conversation. Comme à chaque fois dans de tel événement.

fred london collection alex mattson

alex mattson london collection 2013

Mr Porter

Avec Fred on comprend vite que si nous restons dans l’est, nous aurons que des créateurs ayant ce style, nous tentons donc une escapade vers Soho, bien que nous avions aussi une invitation pour Saville Row.

Nous arrivons aux porte de la représentation située dans la même rue que les bureaux du groupe Arcadia ou l’on retrouve aussi Topshop et Dorothy perkins. En entrant dans la salle, voilà une autre surprise, une présentation statique. Peut être une façon de montrer sa collection a un plus grand nombre? Nous y trouvons alors plusieurs jeunes hommes dans des cabines de téléphones rouges sous un plafond de parapluies noirs. C’est étonnant et déconcertant d’avoir à scruter ces jeunes hommes pour apprécier la collection. La conception de l’homme objet sous son meilleur profil…

J’apprécie déjà beaucoup plus cette nouvelle collection qui me fait penser à Topman, mais 3 fois plus cher. L’attention de la présentation repose sur le sweater rose imprime léopard qui fera probablement fureur cet automne auprès de la gente masculine britannique…

Mr porter london collection 2013

MrPorter london collection 2013

London: berceau des hipsters…

A la fin de cette journée de la mode pour homme que nous nous somme accorde, Fred à une réflexion très intéressante: pour les hommes, il n’y a pas de style « normal » pour celui qui aime la mode, il n’y a que des étiquettes, hipsters, métro sexuel, dandy/gentlemen ou streetwear. D’après ce qu’on a pu voir lors de cette journée et suite aux revues de presse lors des trois trois jours de show, il semblerait que Londres soit la ville des « hipsters » du style décalé et grunge…

Je n’aime pas ces mots pour décrire un style, mais une fois de plus pour les hommes, c’est tellement nouveau qu’on a que des étiquettes pour l’instant, des styles pré-définis… Dire que le look sont « hipsters » me fait mal, je préférai dire que c’est la tendance « east london » qui est plus respectueuse, plus claire et plus honnête…

boncheapbongenre london collection 2013

Dernier commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *