[MBFWB] partie 4 – Aleks Kurkowski printemps été 2015

Parmi les quelques invitations que j’ai reçu cette année, il y avait celle de la collection printemps été 2015 d’Aleks Kurkowski. Il s’agit d’un designer d’avant garde allemand inspiré par l’architecture et la géométrie et créé ses coupes avec une précision mathématique. Sa spécialité: le noir et le style androgyne.

Mercedes Benz Fashion Week Berlin Aleks Kurkowski printemps été 2015

Je ne connaissais pas ce designer avant de découvrir sa collection, bien que j’avais pu voir des vêtements de ce dernier au LNFA shop à Bikini Berlin.

Comme à mon habitude ses derniers jours, j’attends patiemment que l’on nous ouvre les portes de la salle « stage » afin de pouvoir apprécier le show. C’est long… Et puis pour nous distraire, il n’y a que cet écran géant de la marque Tamaris sur lequel on peut customiser une paire de chaussures. De l’autre, un lustre géant fait de mètres à mesurer et des soutien gorge. Tiens, je ne me souviens même pas du sponsor…

Quand on nous laisse entrer, c’est encore la bousculade. Vraiment ?! Et une fois dans la salle, ce n’est pas mieux: les gens courent presque pour se mettre près des dalles exposées au centre de la salle. Il s’agira alors d’une présentation statique où l’on pourra tourner autour.

Mercedes Benz Fashion Week Berlin Aleks Kurkowski printemps été 2015

De ce fait, je me mets contre le mur et attends patiemment. Finalement les lumières se baissent et le premier mannequin entre dans la salle. Mince, il ne fait qu’un aller retour et ne se pose pas sur le podium comme je l’imaginais. Je me rapproche alors mais plusieurs lignées de personnes se tiennent devant moi.

Je ne peux voir le défilé qu’à travers l’écran d’Iphone de la fille devant moi qui tente de faire des photos et vidéos. Probablement pour les poster toutes floues sur Instagram. Le genre de photo qui n’a aucune valeur à par dire « hey t’as vu j’étais à ce défilé et comme la photo l’indique, bah j’ai rien vu du tout. » Raaaah… Ces gens m’agacent ! J’avais presque envie qu’on interdise la prise de photo avec smartphone pendant les shows. A ce propos, je ne sais plus qui, mais un grand couturier a déjà interdit les photos lors de son défilé, pas pour le bombing sur Instagram mais pour éviter les copies par les marques de prêt-à-porter. A l’époque, je trouvais cela un peu loufoque, finalement, tout cela prend son sens !

De ce fait, je ne pourrais pas vraiment vous donner mon opinion sur cette collection. Le mieux reste de l’apprécier ensemble via les photos prises par les professionnels présents dans la salle et qui offrent généreusement la possibilité à la presse et les blogueurs de récupérer ces clichés pour la promotion du designer.

Voilà qui est fait.Mercedes Benz Fashion Week Berlin Aleks Kurkowski printemps été 2015

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *