Mode et culture: Ma recommandation de livres et magazines à lire



J’ai eu l’occasion au cours des derniers mois de passer du temps à lire pas mal de choses. Inspirée par vos blogs et les différents sites Internet, j’ai trouvé ça et là des références à des livres et magazines qui ont attiré mon attention. Je pense, entre autre à l’Express Styles qui publie régulièrement des top 10 de livres, films, documentaires à voir sur le monde  la mode. Avant d’aller plus loin, dans ces différents types de programmes, je porte mon attention sur les livres et magazines.

mode et culture - livres à lire

 

The Karl Daily

L’année dernière nous avons eu la chance de voir apparaitre le « Karl Daily », un journal papier, édité à 150 000 exemplaires et distribué partout en Europe, Asie et dans certaines autres régions du monde. Ce journal se disant « satirique de l’industrie de la mode » est un nouveau projet du Kaiser Lagerlfeld.

Dans le journal on y retrouve des articles sur la vie de Karl, en anglais et en allemand, pour la version que j’ai, récupéré à Berlin. On y voit des articles sur Choupette, la petite chatte blanche de Karl, qui est sa muse préférée. Un petit peu de publicité pour les produits Karl Lagerfeld mais aussi des bandes dessinées que vous pouvez compléter pour tenter de gagner une « mystérieuse surprise ».

Ce que j’aime dans ce papier c’est surtout la « patte » de Karl: c’est drôle et décalé. Choupette est une chroniqueuse comme une autre, on y retrouve une interview de Barbara Lagerfeld aussi connu sous le nom de Barbie Lagerfeld. Le nain de jardin du film « Le fabuleux destin d’Amélie Poulain » à surement inspiré le Kaiser car on y retrouve aussi une page de 6 clichés de la figurine Karl à New York, devant les lieux les plus cultes de la grande pomme. Un horoscope très prometteur et une prévision météo fashion.

Ce n’est pas tout ! En fin du journal qui fait 20 pages, un billet sur « Karl SuperHero » avec un dessin du Kaiser sautant d’un building avec son coustume de Superman mais, à la place du logo S sur la poitrine, la tête de Choupette, sa minette.

Bref, un journal très original, drôle et complètement loufoque. Comme quoi le grand monsieur doit se taper des bonnes barres dans son bureau… Tant mieux, car moi aussi.

J’ai été très agréablement surprise en découvrant le journal. D’autant plus que j’ai gagné le sac personnalisé qui était dans 1 sur 7 journaux.

Sur le journal on retrouve l’information « Fall/Winter 2014 – Première édition ». Pourrons nous alors espérer une nouvelle version pour le printemps prochain, c’est à dire mi-mars ? Je vous tiens au courant !

Pour découvrir le journal: http://www.karl.com/karl-daily/

mode et culture - livres à lire - The karl Daily

The Business Of Fashion

Ouh la. Attention ça devient sérieux. J’ai découvert ce site internet en faisant des recherches pour mes dossiers sur l’influence de la blogueuse mode dans le monde. The Business of Fashion est une version européenne du site WWD, la bible américaine de l’industrie du textile. Au printemps dernier, ils se sont lancés dans le print en proposant ce numéro spécial « The companies & culture issues ».

En une: Victoria Bechkham, star de la mode londonienne. Si certains la voit encore comme un popstar bimbo qui s’occupe comme elle peut, ils sont loin du compte ! Régulièrement récompensé par le British Fashion Council pour son travail sur sa marque « Victoria Beckham », elle est devenu un des modèles de réussite et de fierté pour la mode britannique. Dans ce numéro spécial, on parle de son parcours et son succès. Après tout, faut reconnaitre qu’elle revient de loin. En 2012 d’ailleurs, je vous en parlait dans cet article.

Dans le journal, on y retrouve des articles très pointus sur le milieu de la mode, sur Rick Owens, récemment de retour sur le devant de la scène en faisant défiler des mannequins le sexe à l’air (et surtout à la vue de tout le monde). Mais aussi les conseils fashion de la patronne de la marque Jimmy-Choo, des portraits de business women, des portraits d’entreprises qui ont réussi (d’ou le titre du magazine « companies & culture issues »). Un dossier sur trois femmes qui changent le visage de la mode: La boss de Elle UK, de Vogue China et du Femina Group. Et enfin, vous pourrez aussi lire un grand dossier sur le mec qui a lancé Instagram.

Tout en anglais, ce journal s’adresse plutôt aux lectrices qui bossent dans le business, sinon, vous risquez de ne pas y retrouver votre bonheur.

mode et culture - livres à lire - BOF magazine

 

Revenge Wears Prada

(Voir sur Amazon)

Je n’avais pas lu le premier livre mais j’avais adoré le film. On m’avait pourtant longuement avertit de mon erreur, le livre étant bien plus cruel que ne laisse paraitre la version télé. Alors forcément, quand on m’annonce la sortie du deuxième volet, je me jette sur Amazon pour me procurer la version anglaise, qui sort bien avant que la française.

J’étais donc impatiente de découvrir le style de l’écrivain, l’histoire tordue qui va arriver à Andy. En fait, c’était horrible. N’achetez pas ce livre, n’allez pas le voir si ils osent un jour le sortir au cinéma, n’achetez pas le DVD, n’y mettez pas un seul centime dans cette histoire.

Je suis pourtant un peu fan du « culcul », du gnangnan et du romantique mais là, c’est juste complètement ridicule. L’histoire est cheesy, improbable, vu et revu et absolument pas réaliste. C’est juste mauvais. Je me suis forcée à lire jusqu’au bout pour voir si ça s’améliorait à un moment. Non. C’est mauvais jusqu’à la fin. Dommage…

Beautiful people

(Voir sur Amazon)

Voilà un livre qui m’a été inspiré par une des listes de l’Express style ou du Café mode. Parmi tous les livres présentés, c’est celui-ci qui m’a le plus interpellé. Ne serait-ce que par la petite ligne suivante: « Karl Lagerfeld a engagé des actions en justice à la suite de la publication du livre« .

Boom, il m’en fallait pas plus. Surtout que l’année dernière a été marqué par l’intérêt porté à la vie de Yves Saint Laurent avec les deux Biopic à son sujet. Je voulais donc en savoir plus.

Alica Drake relate les évènements via des témoignages très précis et très complets sur les deux personnages, Yves Saint Laurent et Karl Lagerfeld ainsi que leurs entourages. J’ai adoré ce livre de 550 pages.

Ce n’est pas un roman, c’est la succession des évènements dans la vie des deux hommes, commençant en 1954 lorsqu’ils se retrouvent sur le podium du concours du Secrétariat international de la laine. Si ce monde vous passionne et vous souhaitez être au coeur de l’Histoire, c’est le livre qu’il vous faut. Les potins ne m’ont jamais intéressé mais savoir comment ces grands messieurs ont grandit et évolué m’intéresse, et ce livre m’a donné toutes les réponses.

Après avoir perdu son procès, Karl Lagerfeld décide alors de faire un reportage sur sa vie qui sortira peu de temps après « Confidentials ».

mode et culture - livres à lire - Beautiful people

Anti-guide de la mode

(Voir sur Amazon)

A priori, personne (enfin presque) n’est passé à coté de la nouvelle en France. Ce petit livre est très drôle et très décalé ! Je pensais au contraire y retrouver des commentaires pète sec et hautain d’une parisienne modeuse. Non, au contraire. J’imagine pour ce type de message, mieux vaut lire « how to be a parisian« . Ici, c’est juste du second degré, voire pire.

Très marrant, sans jamais se moquer de vous mais de nous même. Il est vrai que parfois on est franchement con et elle nous le rappelle bien dans ce livre. Ca se lit vite et bien. Ca se relit encore mieux, plusieurs mois après. Je l’ai partagé à une copine allemande qui comprends le français. Elle n’a pas trop accroché. Comme quoi, c’est qu’il a bien été fait !

A partager, à relire, vraiment.

mode et culture - livres à lire - Anti guide de la mode

 

Girlboss

(Voir sur Amazon)

Alors là, c’est un autre délire. The Telegraph l’a nommé « most motivational fashion book » de l’année. Car effectivement, ce livre est un vrai coup de pied au cul. La boss du site à succès NastyGal raconte ses conseils pour aller loin dans le business et dans la vie.

Elle était outsider toute son enfance. Enfant terrible, incomprise, totalement mise à part. Bref, elle n’a pourtant jamais rien lâché, à part l’école, très tot. Puis elle a commencé à vendre des fringues sur Ebay, le reste, c’est une mine d’or de conseils pour toutes les nanas qui ont de grands rêves.

Avant de le lire, armez-vous d’un surligneur pour se rappeler de tous les bons conseils qu’elle donne. Ce livre redonne la force, l’énergie et la motivation de mettre ses projets à bien. Et qui mieux qu’une nana qui est partie de rien et qui a réussi seulement grâce à sa determination ? Who’s the GIRLBOSS ?

Elle. Sophia Amoruso.

C’est d’ailleurs tellement une boss qu’après avoir monté le site qui cartonne aux USA et un peu en Europe, elle lâche sa place et se lance dans d’autres projets, qui lui plaisent plus. Coucou, elle n’a que 30 ans…

Je ne crois pas qu’une version française existe mais le livre est écrit assez simplement et devrait être facile à lire même pour les non bilingues.

Si tu as de grands projets pour 2015, rajoute « me procurer GIRLBOSS » en haut de ta liste, tu te fera un beau cadeau.

mode et culture - livres à lire - Girlboss

 

 

Dernier commentaire
  1. Clémentine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *