Cachez ce t-shirt à message que je ne saurais voir…

Ces derniers temps, la polémique sur plusieurs t-shirts à messages ont mis quelques marques dans les spots lights de plusieurs associations prenant la défense de groupes qui auraient pu se sentir offensé par ces messages imprimés sur t-shirt…

A quoi ça sert d’avoir des vêtements…

Si on ne peut rien faire dedans ! C’est bel et bien le slogan de la marque pour enfants Petit bateau qui se retrouve dans le collimateur de mamans et femmes non contente des propos « sexistes » imprimés sur les bodys de la marque renommée pour l’occasion « petit macho » sur la page Facebook qui dénonce cet infamie. Le réseau social a fini par fermer la page qui comptait une cinquantaine de membre ayant proposé des t-shirts avec des messages pas très tendres à l’encontre de la marque.

Petit bateau à finit par publier un communiqué sur sa page Facebook pour s’excuser : « Nous constatons que certains clients ou certaines clientes réagissent suite à la diffusion d’une photographie représentant deux bodies Petit Bateau. Sachez que notre intention n’a jamais été de véhiculer un message sexiste. Ces produits, commercialisés en grande distribution, ne seront pas retirés du marché car nous n’y voyons aucune intention de nuire ou de projeter une image fausse de la femme. »

Néanmoins, les t-shirts ne seront pas retirés de la vente.

Version fille : « jolie, têtue, rigolote, douce, gourmande, coquette, amoureuse, mignonne, élégante, belle ». Version garçon: « courageux, fort, fier, vaillant, robuste, rusé, habile, déterminé, espiègle, cool ». Une jolie petite fille mignonne et coquine c’est sexiste, mais un garçon bête, méchant mais costaud, ça dérange personne… ? Okay.

Forever 21, oui encore

Je vous avais parlé mi-aout de la polémique qui avait lieu à l’époque aux Etats-Unis à l’encontre des messages catholiques des t-shirts de la marque américaine Forever 21, pouvant clairement influencer les jeunes, premier clients de la marque à suivre des tendances religieuses.

Les avis étaient partagés, encore une polémique autour d’un problème qui n’en ai pas vraiment un…

Mais voilà, non mécontent d’un premier buzz autour de la marque, c’est repartie pour une danse avec une nouvelle attaque sur un message « sexiste » de la marque :

« Allergique à l’algèbre »

Jusqu’ici, cela nous fait plus rire qu’autre chose, car j’imagine que beaucoup d’entre nous détestons cette matière… Mais voilà, Miss Massachussetts 2010, n’est pas de cet avis.

Ebbel Angle, Miss Massachusetts 2010, a été diplômée en chimie de la Massachusetts Institue of Technologie, et de ce fait, elle trouve “désastreux” de voir de tels messages arborent par les jeunes femmes américaines et ajoute que cela « sape les efforts entrepris pour lutter contre la sous-représentation des femmes dans les filières scientifiques. »

Pas bête la miss…

JCPenny, tricheuse !

Allez savoir ce qui se cache vraiment derrière ces buzz autours de tshirt à message, coup de promo gratuit et qui se répand facilement, buzz éclair, coup de marketing, que sais-je encore…

En tout cas, pour faire parler d’une marque, c’est très efficace. JCPenny, vous connaissez ? En revanche, vous entendrez peut être parler de son tshirt qui dit « Je suis trop jolie pour faire mes devoirs, j’ai donc demandé à mon frère de les faire à ma place. »

On fait ce qu’on peut avec ce qu’on a !

Néanmoins, faut-il voir dans les t-shirts à message des subterfuges sexistes ? Libre à chacun d’acheter et porter ces vêtements. Si on est prêt à mettre 15 à 30€ dans un vêtement qui nous ridiculise ou affecte notre image, c’est que l’on assume, non ?

Dernier commentaire
  1. Leina

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *