Quelle est l’influence des bloggeuses mode internationales en 2013 ? #4


 
> Les sites d’E-commerce utilisent les photos des clients sur les pages produits

Si les marques utilisent les clichés des bloggeuses pour leur lookbook, elles savent aussi les utiliser à des fins purement commerciales.

Sur la plupart des e-commerce britanniques, on peut voir apparaître sur une page produit une « mademoiselle tout le monde » porter le vêtement en question. La bloggeuses présentée en action avec le vêtement/chaussures/accessoires devient alors élément déclencheur de vente pour l’e-commerce. En présentant une jeune fille avec du style, les clientes sont amenées à voir à quoi il ressemble « en vrai » et s’inspirer du style de la bloggeuse.

Je n’ai pas de chiffres sur le taux de conversion de ces e-commerces avec les photos des blogueuses, mais cela reste franchement une bonne idée.

Sachant que le commentaire d’un client augmente de 18% les ventes, on imagine que la photo d’une bloggeuse peut aussi doubler les ventes ?

 
>> Sponsorisé par les blogueurs

Dans un autre genre que l’affiliation, certains e-shops proposent aux blogueuses mode influentes d’être le sponsor. Le principe est simple, il suffit d’avoir beaucoup d’influence sur le web pour que la marque vous envoie gratuitement un certain montant de fringues par mois.

Ainsi, des sites en ligne comme Oasap, Choies ou bien d’autres (voir la liste ici  http://heartifb.com/2012/12/14/how-to-find-fashion-blogger-sponsorship-programs/ ) offrent ces services aux blogueuses les plus influentes du web.

Ce qui m’a le plus intrigué dans ce type de partenariat, c’est la façon dont est mesurée l’influence d’une blogueuse. Sur le site d’Oasap, il vous faut au moins 20 000 fans sur Facebook et au moins 10 commentaires par article pour espérer recevoir des « freebies » afin de les sponsoriser.

partenariat Oasap blogueur

Un marketeur américain a d’ailleurs fait une étude auprès de bloggueuses mamans et des marketeurs du milieu. Il découvre alors que les marques mesurent l’influence d’une blogueuse à 68% par le nombre de followers sur Twitter, 67% par le nombre de fans sur Facebook et 66% par le trafic sur le site.

Ces critères paraissent plutôt fous, sauf si on s’en tient aux études qui prouvent que 31% des internautes sont influencés dans leurs achats par les blogueurs, cela prend finalement beaucoup de sens.

En 2008 déjà, une étude prouvait que 50% des internautes choisissaient de consulter un blog avant de prendre une décision d’achat.

 

31% des consommateurs reconnaissent que les blogs influencent leurs achats

En gros, qu’importe la forme du partenariat, il est clairement dans l’intérêt des marques de se faire copine avec les bloggeuses et bien les traiter avec un certain montant de vêtements gratuits par mois… En revanche, qu’en est-il de la crédibilité de la blogueuse ? …

 
Site dédié aux blogueurs

Aux Etats-Unis, les bloggeuses mode sont réellement au cœur des stratégies des marques, si bien que cela a donné des idées à certaines pros du web.

Rich Tong Holly Stair et James Nord, des anciens de chez Tumblr, ont décidé de lancer un annuaire de blogueurs mode à la disposition des marques qui sont prêtes à payer une petite fortune pour avoir accès a une grande base de donnée de blogueurs : informations de contact, détails de trafic, influence sur les réseaux sociaux et tarifs. Ainsi, est né Fohr Card, « le premier annuaire de blogueur certifié qui aide les marques à se connecter avec les blogueurs en fournissant des données organisées, vérifiées et consultables des meilleurs blogs de mode du monde. » comme ils se présentent sur leur site.

Pour attirer les blogueurs à s’inscrire à leur annuaire, l’argument est le suivant : « Si vous voulez faire un défilé, partir à l’aventure ou faire un lookbook, Fohr Card peut vous rapprocher en un seul clic de votre dream job. » Ces promesses qui donnent tellement envie…

Un abonnement à l’année commence à partir de 5 000 dollars (mais les grandes agences et entreprises payent plus) et vous avez accès aux données Tumblr, Twitter, Instagrams, Facebook et le Google analytics de plus de 1 800 blogueurs mode et beauté…

Néanmoins, certains marketeurs souhaitent rappeler que les grands chiffres de leur influence ne sont pas forcément significatifs de l’engagement de l’internaute… Encore une fois, rappelons que mieux vaut la qualité que la quantité !

forh card annuaire blogueur mode

Une fois de plus, ce n’est pas en utilisant une bloggeuse connue que vous allez faire beaucoup d’argent sur le moyen et long terme. Travailler avec une bloggeuse qui aime votre marque et en parle depuis le premier jour aura un meilleur impact sur votre marque. Mais bon, ils ont de l’argent, laissons-les le dépenser…

 


 
Style coalition

Dans le même genre, il y a Style Coalition, ils cherchent aussi à proposer aux marques l’influence dont ils ont besoin pour leurs marques à travers les blogueurs. Cette fois-ci, tous les domaines sont concernés : beauté, décoration, maman, voyage, beauté et mode…

Cette plateforme a été créée en 2008 par l’entrepreneur Yuli Ziv dans le but d’aider les éditeurs indépendants en ligne à monétiser leur influence et atteindre leurs objectifs.

Elle explique son projet : « En 2008, j’ai eu une image assez détaillée de ce qui se passait avec les blogs mode et beauté. Beaucoup de blogueurs que j’ai rencontrés à l’époque avaient un bon nombre de lecteurs, mais n’arrivait pas à se promouvoir ce domaine d’activité et il était très difficile pour eux de contacter des grandes entreprises. Nous avons alors travaillé ensemble pour négocier plus facilement. Et cela a fonctionné. Nous sommes les pionniers sur le net à offrir aux marques de mode la possibilité d’élargir leurs campagnes dans les médias, les blogs… » Elle conclut son interview sur ces mots: « Les blogueurs deviennent de plus en plus influent parce qu’ils sont le lien entre une marque et le consommateurs, un intermédiaire entre un expert et un ami a qui vous faites confiance. »

 

page d’accueil de Style Coalition


 
> Made In Blog

Aurélie, bloggeuse mode française expatriée au Québec, a elle aussi su flairer le bon filon en lançant Made In Blog. Cette plateforme reliant marques et bloggeuses, tous domaines confondus, a vu le jour grâce à sa vision claire du monde du blogging et du marketing en ligne. Dans son interview, elle explique :

« Je travaillais dans le marketing Internet depuis 5 ans aussi bien en planification média web (j’achetais de l’espace publicitaire sur des sites pour de grandes campagnes nationales) qu’en stratégie web et médias sociaux. Parallèlement à ça j’avais mon blog et je recevais des propositions de marques pour toutes sortes de choses. L’approche n’était souvent pas la meilleure et il y avait aussi beaucoup de possibilités qui n’étaient pas abordées, d’où l’idée de lancer Made in Blog et de proposer aux annonceurs une offre complète allant de la publicité bannière en passant par des articles ou des opérations spécifiques. »

Son site a été lancé l’année dernière et Aurélie m’a confié de nombreuses fois être très occupée avec ce travail. Ceci prouve qu’il y a effectivement une forte demande.


 
> Independant Fashion Bloggers

Enfin, le sumum du blog mode est Independant Fashion blogger, un blog sur la meilleure façon de blogger, devenir connu et se faire de l’argent grâce ça. Tous les jours ils proposent des astuces et conseils pour être un bloggueur reconnu. Ils fournissent aussi  toutes les informations que vous devriez savoir pour que votre blog ait du succès.

L’année dernière, ils ont même pu organiser un grand webinar à New York où les acteurs du web et de la blogosphère américaine s’étaient rendus pour échanger leurs expériences…

 

Lire la suite…

Voir tout le dossier sur l’influence des blogueuses mode internationales en 2013

Dernier commentaire
  1. Mathieu
  2. Anja

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *