Sinon je suis allée à Split, en Croatie ! #1: La vieille ville.

Voyage Split Croatie Printemps

Découvrir la Croatie

La semaine dernière je suis partie 4 jours à Split dans le sud de la Croatie. Ça faisait un long moment que je voulais découvrir ce pays, sa côte adriatique, ses plages… Il y a 10 ans, j’ai entendu pour la première fois que la Croatie était la nouvelle destination soleil à la mode. Autant vous dire que c’est resté ancré dans ma mémoire tout ce temps.

Alors, quand en trainant sur Google Flights, j’ai vu qu’un aller retour (sans escales) depuis Berlin pour Split n’était qu’à 80euros, j’ai sauté sur l’occasion ! Par chance, j’ai aussi pu convaincre une copine de me joindre.

Split

J’ai été très surprise de la ville. Pour être honnête j’ai presque été déçue ! J’ai tellement l’habitude de découvrir des grandes villes que j’ai été prise de court à Split qui n’est finalement qu’un grand bourg ! Le centre ville se concentre autour de la vielle ville fortifiée. Tout s’y trouve, commerces à touristes, restauration, boutiques de mode. En sortant du centre ville on découvre alors les plages et la forêt, que je vous présenterai dans un prochain article.

Si la petitesse de la ville m’a surprise, ce n’est pas ce qui m’a déçue, au contraire, j’apprécie aussi ce type d’ambiance. En revanche, la gastronomie m’a laissé sur ma fin ! Je m’attendais à manger comme une reine: une ville en bord de mer, la proximité avec l’Italie, l’ambiance méditerranéen et surtout les échos du « la Croatie, c’est pas cher ! » encore en tête…

Eh bien ! Je n’ai jamais aussi mal mangé que pendant ces quelques jours ! Les plats étaient chers: entre 10 et 15 euros en moyenne pour une pizza, un plats de pâtes ou autre. Je paie une pizza 4 euros à Berlin ! Dans les restaurants les prix étaient bien au dessus de mes espérances et les offres de menus étaient très classiques. Soit… On finira par pique-niquer avec un budget plus adapté à nos bourses ! Sortir manger était devenu une pression… Surtout que la plupart du temps, ce que l’on avait dans nos assiettes n’étaient pas franchement frais mais plutôt des plats surgelés, sans saveur. On a même mangé des glaces qui n’avaient pas de goût. Dur !

La saison touristique venait juste de commencer du coup, pas mal de restaurants, cafés et bars fermaient tôt. Lors de notre arrivée le samedi soir à 21h, la place principale était vide. La veille de notre départ, on a voulu aller diner dans le seul restaurant à petit prix recommandé part Trip advisor: à 21h, ils nous ont refusé car ils fermaient… Bref, question alimentation, j’ai été très déçue !

Heureusement, la vue, l’air marin, le soleil, le ciel bleu, les palmiers nous ont vite fait oublier nos déboires gastronomiques… ! J’ai aussi adoré les gangs de chats qui trainaient ça et là dans la ville. Difficile toutefois de les approcher et les caresser !

Justement la place principale, où se trouve les ruines du palais de l’ancien empereur romain Dioclétien, est classée au patrimoine de l’Unesco. La ville fortifiée est d’un charme incroyable car les ruelles permettent de se perdre facilement. Elles se ressemblent toutes et c’est la raison pour laquelle on s’y perd facilement. Très étroite, elles donnent un charme fou à ce quartier. J’y aurai bien vu Shakespeare y écrire une pièce dans ce cadre romantique !

Je ne pense pas retourner un jour à Split, il reste bien d’autres villes de ce pays à visiter… Je retournerai en Croatie, c’est sûr mais cette fois, je serai mieux préparée !

Voyage Split Croatie Printemps

Voyage Split Croatie Printemps

Voyage Split Croatie Printemps

Voyage Split Croatie Printemps

Voyage Split Croatie Printemps

Voyage Split Croatie Printemps

Voyage Split Croatie Printemps 11

Voyage Split Croatie Printemps

Voyage Split Croatie Printemps

Voyage Split Croatie Printemps

Voyage Split Croatie Printemps

Voyage Split Croatie Printemps

Voyage Split Croatie Printemps

Voyage Split Croatie Printemps

Voyage Split Croatie Printemps

Voyage Split Croatie Printemps

Voyage Split Croatie Printemps

Voyage Split Croatie Printemps

 

Dernier commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *