Versace by H&M: <3

La nouvelle est tombée cette semaine, la Maison italienne de haute couture s’associera au géant du prêt à porter suédois cet hiver pour deux collections. Après avoir créé un partenariat avec la Maison française Lanvin l’année dernière, c’est autour du luxe italien de faire rêver les fashion-cheap-istas.

Versace by H&M

La vidéo de Donatella Versace circule sur le web où on peut la voir parler en anglais expliquant ce que sera cette collection , les grandes lignes, les thèmes, les styles…

On y croit, on y rêve, elle parle de glamour, de rock et quelques images circulent déjà, des robes écrémées avec des clous, c’est rock et glamour, juste tout ce qu’on aime.

« La gamme sera une célébration de moments emblématiques de Versace, plutôt qu’une nouvelle version de la collection actuelle. Comme la robe portée par Donatella, la gamme femmes pour H & M comprend un micro-mini-robe cloutée, un blouson de motard en cuir noir, quelques fabuleuses paires de chaussures à talons, une robe asymétrique noire, une robe de soie brillante et des écharpes imprimées. »

La collection, sortez-vos agendas, devrait voir le jour le 17 novembre dans nos H&M préférés, et une deuxième collection mi- saison sortirai donc le 19 Janvier. 19 Janvier, c’est-à-dire, en pleine période de soldes d’hiver. Autant dire qu’il va falloir être intelligent sur son budget l’hiver prochain.

Lanvin by H&M

La collection Lanvin by H&M avait d’abord présenté quelques robes et accessoires dans une vidéo teasing très bien réalisée et très féminisée. Les vêtements et accessoires ce sont très vites vendus en quelques heures pour être parfois aussitôt revendus sur le site d’enchère en ligne EBay.

La presse a lourdement relayé le succès de cette collection qui alliait pour la première fois une enseigne haute couture à une enseigne prêt à porter « hight street » « cheap » « populaire », appelez-le comme vous voulez.

En réalité, d’après le suivi des blogueuses modes, cette collection, bien qu’elle ait fait rêver nombreuses d’entre nous a aussi fait beaucoup de déçues, et pour cause : Des robes pas si H&M que cela, car les prix des robes s’envolaient entre 150 et 200€. A ce prix-là, c’est au moins la qualité Lanvin qui aurait pu être exigée, mais non. Des prix trop chers pour une qualité à revoir. Le prix psychologique était donc mal avisé. Il s’agissait certes de Lanvin, mais by H&M.

Les plus sérieuses ont donc intelligemment craquées sur les accessoires et t-shirts qui restaient encore abordables et raisonnés. Entre 30 et 50€, on pouvait repartir avec un peu de Lanvin et d’H&M sous les bras et avoir fait, réellement, une bonne affaire.

Luxe Featuring Cheap

Il y a pourtant un fossé immense entre ces deux industries et pourtant, elles ont été amenées à collaborer ensemble. Drôle d’idée ? Pas tant que cela.

La question avait été posée à Alber Elbaz qui a dessiné la collection Lanvin by H&M si ce n’était pas une volonté de rendre le haut de gamme plus accessible. Ce talentueux monsieur à répondu qu’il s’agissait plutôt de rendre H&M plus luxueux…

Ah oui, vraiment ?

En ces temps de disette et de récession, les marques Hight Street sont celles qui règnent sur le monde du prêt à porter. Inditex, H&M et Gap font partis du top trois mondial des groupes textiles les plus performants. Inditex, qui je rappelle détient entre autre, Zara, Bershka, Massimo Dutti ou encore Pull&Bear.

Le mouvement fast fashion faisant rage, il devient de plus en plus facile de se procurer des tenues issues des catwalks lors des fashion weeks depuis nos rayons de magasins « cheap » pour quelques euros, dollars ou livre sterlings. Les marques de luxe nous font rêver oui, mais c’est Zara et H&M qui nous font de nos rêves une réalité…

Ce monde de cuir et de coton

Alors, les collaborations des marques luxueuses serait-ce seulement une nouvelle lubie des Maisons haute couture ou juste un moyen de rappeler qui est le patron dans ce monde de cuir et coton ?

Peut-être que Lanvin et Versace souhaite à travers ces collections rappelez que c’est eux à l’origine qui nous font rêver, et en nous proposant des collections de rêve chez notre fournisseur de rêve préférée, serai une manière de rappeler qui est le patron ?

Le fait est que, quoi qu’il en soit, le 17 Novembre, je ne serai pas la dernière à m’intéresser à ce qu’il se passe dans le H&M d’Oxfrod street !

Source: The Guardian

Dernier commentaire
  1. Poopy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *