Sinon je suis allée à Montefrio: Village blanc d’Andalousie, Espagne

Montefrio, village blanc andalousie, espagne

Lors de mon séjour en Andalousie début mai, j’ai eu l’occasion d’aller dans le village de Montéfrio, connu pour être un de ces villages blancs, reputés dans tout le pays pour leur particularité d’être perchés sur une montagne et d’avoir des façades toutes blanches, se faisaient alors facilement remarquer de loin.

Montéfrio fait partie de la région de Grenade tout au sud de l’Espagne connue pour les ruines des Maures, civilisation ayant marquée cette région à partir du VII siècle et débutant l’ère de l’Espagne musulmane.

Ce village de 7000 habitants n’avait rien d’exceptionnel mais il était étonnant de découvrir comment les habitants y vivaient, dans ces petites maisons imbriquées toutes ensembles, pas forcément très droites, dans l’inclinaison d’une rue étroite, très sombres. Il était parfois même difficile à croire que des personnes vivaient dedans ou avait l’eau courante, l’électricité ou pire encore, une connexion internet.

Et puis, j’ai du finalement me faire à l’idée que les gens ici n’ont peut être pas besoin de tout ça, d’internet et autres divertissements qui me ravivent ici à Londres. Là bas, il fait beau et chaud la grande partie de l’année, les enfants sortent entre eux sur la plaza de Espana, ils doivent tout le temps être fourrés dehors à faire du vélo ou jouer entre eux.

On s’amusait d’ailleurs à chercher des gangs de papy assis entre eux sur les bancs des places publiques, autour des fontaines. Il était amusant de voir qu’après tant d’années, des hommes puissent être toujours amis et avoir les mêmes habitudes que les jeunes adolescents, se regrouper dans les lieux publics pour y passer une après midi à refaire le monde, ou à se remémorer les années passées et « gossiper » sur les dernières activités des autres villageois.

J’ai été aussi très étonnée de voir autant d’animaux. Peut être parce que je suis maintenant propriétaire d’un chien depuis quelques mois, ou parce qu’à Londres les animaux ne sont pas très bien acceptés en ville, mais j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de chiens et chats partout dans les villes et campagnes, perdues dans les rues ou les champs. Et quand même, une vie avec un animal, c’est plus agréable !

En somme, j’ai aimé découvrir ce petit village qui m’a complètement changé de ce que j’ai l’habitude de voir dans mon quotidien en Angleterre. J’ai été bien dépaysée, et pas seulement parce qu’il faisait plus de 30 degrés !

Montefrio, village blanc andalousie, espagne

Montefrio, village blanc andalousie, espagne

Montefrio, village blanc andalousie, espagne

Montefrio, village blanc andalousie, espagne

Montefrio, village blanc andalousie, espagne

Montefrio, village blanc andalousie, espagne

Montefrio, village blanc andalousie, espagne

Montefrio, village blanc andalousie, espagne

Montefrio, village blanc andalousie, espagneMontefrio, village blanc andalousie, espagne

  Montefrio, village blanc andalousie, espagne

Montefrio, village blanc andalousie, espagne

Montefrio, village blanc andalousie, espagne

Montefrio, village blanc andalousie, espagne

Montefrio, village blanc andalousie, espagne

Montefrio, village blanc andalousie, espagne

Dernier commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *